Au fil de l'actualité

Armada de Rouen 2023 : le Trois-mâts - Le Français accoste à la voile à Rouen

Par Direction Communication, publié le jeudi 30 décembre 2021 15:36 - Mis à jour le jeudi 30 décembre 2021 15:41
Le Français.jpg
Le Navire Le Français arrivera à Rouen le 31 décembre 2021 vers 13h-13h30 en aval du Pont Flaubert.

Prochaine étape pour le Navire Le Français : passage sous le pont Flaubert dans la nuit du 30 au 31 décembre vers 00h30 !

Il sera en escale jusqu'au 4 février 2022 au niveau du quai d'honneur Jean Ango.

L'Armada Rouen 2023 s’engage pour la protection des océans et vous invite à bord, chaque week-end à partir du 8 janvier, pour découvrir la beauté et la fragilité des pôles, au travers notamment de l’exposition Charcot, sur les traces de ce médecin-explorateur 100 ans après.
+ d'infos sur le site de l'armada : www.armada.org/actus/231-le-francais-arrive-a-rouen

 

Invité par l'association L'Armada de la Liberté, le Français arrive sur les quais de Rouen !

Jusqu'au 2 février, vous pourrez visiter gratuitement ce trois mâts barque de 47 mètres.

Voici les jours et horaires de visite :


Weekend du 8 et 9/01 : 10h/12h et 14h/16h30

Weekend du 15 et 16/01 : 10h/12h et 14/16h30

Weekend du 22 et 23/01 : 10h/12h et 14h/16h30

Weekend du 29 et 30/01: 10h/12h et 14h/16h30

Construit en 1948 à Svendborg au Danemark par J. Ring-Andersen, l’un des chantiers navals les plus réputés au monde, le Kaskelot était à l’origine un navire baltique traditionnel. Dans les années 1960, il a servi de navire de soutien à la pêche dans les îles Féroé. Racheté au Royaume-Uni en 1981, le bateau a ensuite été utilisé dans de nombreuses productions télévisées et cinématographiques, notamment Les trois Mousquetaires, Shackleton et David Copperfield.

Aujourd’hui battant pavillon français, il entame sa nouvelle vie : Le Français et son équipage sont basés au cœur de la cité corsaire de Saint-Malo. Disponible pour l’organisation de sorties en mer, tournage de film et autres opérations de relations publiques à quai et en mer, il est l’un des derniers grands voiliers de tradition en Europe.