Au fil de l'actualité

"A nos marques ! " Histoires de publicité, 1700 - 1989

Par Direction Communication, publié le jeudi 29 mars 2018 16:00 - Mis à jour le mardi 17 avril 2018 12:08
bandeau web 680x383.jpg
L’exposition « À nos marques ! » propose d’aborder les transformations de la société du XVIIIe siècle aux années 1980, à travers la publicité et les marques.

Si la publicité nous semble récente et envahissante, les archives présentées permettent de découvrir que la promotion est déjà omniprésente sous l’Ancien Régime.

Dès le Moyen Âge, dans une société où peu maîtrisent la lecture, l’enseigne permet aux boutiques de se détacher dans le paysage urbain, grâce à une image : Les Trois-sauciers, le Lion d’or, Le Plat d’Étain… par exemple à Rouen au XVe siècle. La promotion des produits est réalisée par des « crieurs » qui font l’article dans la rue.

La publicité, qui permet de faire acheter un produit, et la marque, qui permet d’identifier ce produit, connaissent localement la même chronologie qu’à l’échelon national. Née de la densification des échanges, la publicité se développe massivement à compter de 1700 : prospectus d’abord, puis annonces dans la presse à la fin du XVIIIe siècle, âge d’or de l’affiche illustrée au XIXe siècle, puis au XXe siècle naissance de la société de consommation et développement de la publicité au cinéma, à la radio et à la télévision.

La typologie des marques connaît cependant des spécificités locales. En raison de la présence de plusieurs ports de commerce, les marques de produits exotiques sont particulièrement représentées sur notre territoire : cafés, thés, tapioca, rhum…

Des marques emblématiques locales, pionnières dans l’utilisation de l’annonce, ont par ailleurs conquis leur notoriété grâce à la publicité : Réveils Bayard à Saint-Nicolas-d’Aliermont, Compagnie Générale Transatlantique au Havre, Société Bénédictine à Fécamp, Moutarde Bocquet à Yvetot…

Les archives utilisées pour présenter ce panorama appartiennent majoritairement aux fonds iconographiques et d’entreprises, à la presse locale et aux tribunaux de commerce.

www.archivesdepartementales76.net/

www.facebook.com/pages/Archives-départementales-de-la-Seine-Maritime/106527299410748

Pièces jointes